RaphAstronome

samedi, 24 octobre 2009

Postfix : limiter la taille des mails

Lorsque l'on a un serveur de mails entrant il est préférable de limiter la taille des messages et la taille totale d'une boite au lettre du serveur.

Ca peut être configuré sans problème par l'ajout de quelques paramètres dans /etc/postfix/main.cf

mailbox_size_limit = 51200000
message_size_limit = 10240000

Lire la suite...

mardi, 25 août 2009

Faire fonctionner le plugin munin "iostat"

Il y a dans le plugin "iostat" de munin un petit bug qui l'empêche de fonctionner correctement sur les serveur virtuels Xen, peut être d'autres aussi mais en tout cas Xen ça marche pas.

Régler ce bug est assez facile il suffit de commenter (c.a.d. désactiver) quelques lignes dans le programme du plugin :

Lire la suite...

jeudi, 25 juin 2009

wondershaper tester les sites en 56k

Il est parfois utile de tester ce que donnerais l'affichage d'un site si il était visité avec un vieux modem 56k.

Le programme wondershaper permet de limiter la bande passante d'un réseau, les tests sont donc faciles à réaliser. Bien sûr durant les tests on évitera d'utiliser tout autre logiciel ayant un important besoin de bande passante.

Remarquez toutefois qu'il n'augmente pas le nombre de paquets perdus et l'élévation du ping qui peuvent arriver sur une mauvaise ligne.

Lire la suite...

samedi, 6 juin 2009

Option --delete-after de rsync

Par défaut rsync avec l'option --delete supprime les fichiers qui ont disparus de la source avant tout transfert.

Lorsque le fichier a été tout simplement supprimé de la source ça ne pose pas de problème. Par contre si le fichier a été déplacé à un autre endroit c'est plus embêtant car il y a un moment où le fichier n'est plus dupliqué sur le serveur de backup.

Pour éviter ce petit soucis il faut ajouter l'option --delete-after pour que les fichiers soit supprimés après la copie et plus avant.

Par exemple :

rsync -avz --delete --delete-after --rsh=ssh --bwlimit=80 --exclude=/tmp/** --exclude=/proc/** --exclude=/dev/** --exclude=/sys/** root@my_server:/ /media/disque2/dedi_backup

Voir aussi le billet sur rsync

Créer un compte utilisateur sur un serveur Samba

Pour ajouter un utilisateur à Samba il faut déjà ajouter un compte utilisateur Linux :

sudo adduser (nom_de_l_utilisateur)

Puis après ajouter l'utilisateur à Samba

sudo smbpasswd -a (nom_de_l_utilisateur)

En partant n'oubliez pas de mettre les permissions 700 sur le dossier du nouvel utilisateur pour que personne d'autre ne puisse fouiller dans ses fichiers.

Remarque : cette manip autorise aussi un login sur la machine, par exemple avec SSH ou en local.

- page 2 de 5 -