RaphAstronome

mercredi, 21 septembre 2016

Ubuntu Touch OTA-13 : écran noir au premier reboot

Aujourd'hui mise à jour des téléphones portable Ubuntu Touch. Bien entendu je fais la mise à jour, jusque là tout ce passe bien.

En téléphone redémarre, c'est un bq Aquarius E4.5 donc lorsqu'il redémarre il affiche son logo ... longtemps ... puis écran noir ... longtemps ... très longtemps ... cela commence à être inquiétant ...

Bon, je vais voir un peu ce que cela dit sur le web car normalement c'est plutôt rapide. Visiblement au premier boot il y a un bug qui fait qu'il est extrêmement long, cela parle de 15 min environ, il faut le laisser tourner et il devrait démarrer.

Connexion via SSH

Ayant préalablement activé SSH sur le téléphone je regarde si il répond à SSH : c'est le cas !

Je regarde un peu ce qu'il ce passe et effectivement rien de très spécial, le téléphone semble attendre un événement quelconque pour lancer l'interface graphique et il faut attendre le timeout.

La commande "w" ne donne personne d'autre connecté que moi via ssh, normalement l'interface graphique devrait apparaître si elle avait démarrée. Le réseau WiFi n'est que peu utilisé et il n'y a pas de connexion réseau mobile (logique, je n'ai pas entré le code SIM).

Finalement lorsque je branche le chargeur l'interface graphique apparaît. C'est peut être un hasard mais visiblement le fait de le recharger relance l'interface. "upstart --user" apparaît dans "w" :

phablet@ubuntu-phablet:~$ w
 20:15:40 up 37 min,  2 users,  load average: 0,00, 0,01, 0,05
USER     TTY      FROM             LOGIN@   IDLE   JCPU   PCPU WHAT
phablet  pts/7    raph2015.home.ga 19:50    4.00s  0.13s  0.04s w
phablet                            19:54   21:13   6:58  16.81s upstart --user

Retour à la normale

Bon, je commence à tester le téléphone, il a l'air OK, les mises à jour sont assez intéressantes, l'interface est maintenant plus rapide à lancer les applis et pas mal de petites améliorations. À noter qu'il affiche une indication "carte SIM absente" en plus de l'indication de qualité de réseau mobile, cela doit être dû à ce que je n'ai qu'une carte SIM sur un téléphone qui propose d'en mettre deux, les appels fonctionnent en tout cas.

Je le redémarres avec et sans chargeur ... aucun problème constaté du moins lors de mes premiers essais, on verra à l'usage.

À lire aussi :

lundi, 5 septembre 2016

Temps consacré au terrorisme au 20h de France 2

Autre type de statistiques sur le journal télé de 20h sur France 2. J'ai visualisé les journaux sur les 3 semaines qui ont directement suivi l'attentat de Nice afin de savoir quelle est la proportion de temps consacré aux sujets traitant du terrorisme.

stats_terro.png

Les journaux sont très inégaux en durée. Avec le temps d'annonce des titres exclus les deux plus longs ont duré 54 min pour le lendemain de l'attentat de Nice (15/07) puis 46,7 min pour l'attaque de St Étienne du Rouvray (26/07). Le journal visualisé le plus court a duré 32,5 minutes le 03/08. La médiane de durée de JT est de 35,8 minutes.

Si les durées sont toutes comptabilisées hors annonce des titres c'est parce-que les titres sont de très courte durée et serait donc très difficile a noter sans y passer énormément de temps. De plus le temps consacré aux titres est très faible, environ 1,5 minutes à chaque fois donc cela me semble peu utile.

La non visualisation du journal du 24/07 était dû a ce que je n'ai pas pu regarder la télévision à ce moment là et qu'il n'était pas disponible sur le service Pluzz.

Autre problème constaté est que certains articles n'ont pas directement de lien avec le terrorisme mais peuvent éventuellement y faire allusion. Typiquement une agression qui était au départ soupçonné comme étant un acte terroriste s'est révélé le lendemain être l'acte un malade mental sans lien avec quelque organisation ou mouvement terroriste. Il y a aussi le cas des réfugiés provenant du moyen orient qui sont exagérément vus comme des terroristes potentiels. J'ai essayé de prendre en compte autant que possible la façon d'annoncer ces nouvelles pour distinguer ce qui sera considéré par le spectateur moyen comme relevant de la menace terroriste ou non mais la limite est floue et dépend grandement du spectateur lui même ce qui ne peux évidemment pas être pris en compte ici.

De manière générale la marge d'erreur dans les temps constatés est approximativement d'une minute mais je n'exclus pas que des JT ait des erreurs un peu plus grandes. Une erreur de plus de 3 minutes me semble toutefois improbable.

lundi, 11 juillet 2016

Internet dans les médias, de mars à juin 2016

Nouvelle version de l'analyse "Internet dans les médias" sur une période couvant cette fois 4 mois et 187 interventions dans les médias traditionnels, et tout particulièrement France 2. Cette analyse n'est pas exhaustive mais donne une bonne idée de ce que peut avoir un citoyen lambda comme information.

Le coté subjectif de chaque intervention

La méthode sur le contage des points est semblable à l'analyse précédente, pour rappel :

  • 3 : article positif important et complet.
  • 2 : article positif classique.
  • 1 : article positif bref ou secondaire.
  • 0 : des avantages et des inconvénients, neutre.
  • -1 : article négatif bref ou secondaire.
  • -2 : article négatif classique.
  • -3 : article négatif important et complet.

On obtient donc cette répartition :

Les articles négatifs sont traités en général plus gravement que les articles positifs. Ceci est assez logique vu que les médias ont tendance au spéculaire notamment en début de journal qui commence souvent par les mauvaise nouvelles. Mauvaises nouvelles plutôt massives durant cette période en raison principalement des attentats de Bruxelles.

La moyenne des notes est de -0,30 en légère amélioration par rapport à la moyenne de janvier-février où la moyenne était de -0,37.

Les sujets

Avec 187 sujets difficile de tout caser dans dans des catégories. Je me suis rendu compte que pour éviter d'avoir de grandes catégories "autres" qui ne veulent plus rien dire il me fallait présenter les chiffres autrement. Autre soucis certaines catégories ont du mal à être mixtes (positifs et négatifs) comme le commerce et l'emploi où Internet est à la fois une opportunité et un concurrent sérieux.

Devant le très grand nombre de catégories j'ai préféré les montrer sous forme de petits camemberts, un par catégorie. La surface de chaque camembert est en relation avec le nombre d'articles de la catégorie.

Voici comment se répartissent les interventions d'après leur sujet principal :

Les négatifs

Le terrorisme

Le terrorisme est au vu des événements un des sujets majeur des actualité. L'utilisation d'Internet par les terroristes est donc une préoccupation majeure, c'est même la catégorie la plus importante avec 28 interventions bien sûr souvent très négatives. D'un autre coté il y a des articles traitant de personnes dénonçant les attentats ou recherchant des proches via Internet. Ces cas, traités positivement ou de manière neutre, font l'objet de catégories annexes.

Les manifs

Les manifestations contre la loi El-Komeri ont été un sujet également très traité par les médias. Attention un article +2 en lien avec les manifestations a été mis dans la catégorie justice (il s'agit d'une vidéo ayant aidé à poursuivre un agresseur) mais mis à part cela le rôle d'Internet dans les manifestations est montré comme, au mieux, neutre.

La violence (hors terrorisme) et prono

Chantage à la vidéo compromettante, pornographie, harcèlement à l'école ou au travail utilisant Internet n'est pas une thématique particulièrement mise en valeur en nombre d'interventions mais elles sont particulièrement longues et complètes. Étonnamment aucune trace de pédophilie via Internet pourtant sujet si mis en valeur en 2007 avec 19% des interventions. Ceci confirme ce qui à déjà été constaté dans l'analyse de janvier et février.

Divers

Généralement des lors que cela parle d'argent les articles sont assez peu rassurants que ce soit pour les pratiques illégales (arnaques) ou légales mais immorales (optimisation fiscales). Leur nombre reste assez stable.

Le sujet des malwares et notamment des rançongiciels ont été évoqués.

Les neutres

L'emploi

À la fois source d'opportunités que de difficultés l'effet d'Internet sur l'emploi est affiché de manière assez partagée comme c'était déjà le cas précédemment.

Les positifs

Le commerce

Le commerce avait été évoquée positivement en janvier-février. C'est toujours de cas mais de manière moins nette. La concurrence d'Internet est rude et nombreux sont les commerces à s'en plaindre. Ceci est d'autant plus vrai que les commerçants du web ont tendance à l'optimisation fiscale (catégorie séparée). Le commerce reste toutefois une catégorie principalement positive avec seulement 25% d'articles négatifs. C'est la seconde catégorie sur le plan du nombre d'interventions avec 23 articles.

La citoyenneté

Quasi aux abonnés absents en janvier-février ce sujet revient principalement porté par les Panama papers et le Brexit. Il est aussi question de nuit debout, de Snowden et des résistants dans des dictatures.

Conclusion

La conclusion est assez semblable à l'analyse de janvier-février. Les catégories ont été ici détaillés bien plus finement mais le résultat global est similaire : vu par la télévision, Internet reste principalement dangereux et commercial avec un fatalisme assez prononcé.

dimanche, 15 mai 2016

Ubuntu Touch : exporter les contacts dans un .vcf

Pour exporter les contacts du téléphone l'application classique ne semble pas proposer de fonction d'exportation. Il existe la synchronisation des contacts mais ce n'est pas une vraie solution.

Pour exporter vers un fichier .vcf dans le dossier Documents vous pouvez utiliser la commande suivante :

syncevolution --export /home/phablet/Documents/contacts.vcf backend=evolution-contacts

Les arguments :

  • --export : fichier vers lequel exporter, par précaution j'ai mis le chemin complet mais ce n'est pas obligatoire. Vous pouvez utiliser "-" pour l'envoyer sur la sortie standard.
  • backend=evolution-contacts : le backend indiquant comment accéder au données

Le man n'est pas présent sur le téléphone, vous pouvez le consulter sur le site de SyncEvolution

Contrairement à ce que l'on peut lire parfois je n'ai pas eu besoin de passer root.

Si, comme moi, vous le faite via une connexion SSH, sachez que la commande ne répondra pas (ou peut être très lentement) lorsque l'écran est éteint. Cela doit probablement être dû à un système d'économie d'énergie. Le fait d'appuyer sur le bouton pour allumer l'écran règle le problème. Quelque chose de semblable arrive avec la commande "top" lancée en SSH : le top s'ouvre mais ne se rafraîchit pas comme elle devrait le faire, écran allumé par contre tout est normal.

Une fois exporté récupérez le fichier par tout moyen à votre convenance (SSH ou autre). Une fois que c'est fait je vous conseille de supprimer le fichier .vcf car une application pourrait tout à fait le lire depuis ce dossier.

À lire sur le sujet :

samedi, 16 avril 2016

J'essaye mais je promets rien ...

j__en_suis_pas_tres_sur.png

Je ne suis pas trop sûr d'y arriver ...

... c'est lourd une planète ...

... en plus sur un partage réseau.

Explication : c'est à ce moment que la copie vérifie si ce qui est demandé est possible (droits d'accès, espace disque ...). Pour un disque local c'est presque immédiat mais pour un lecteur réseau avec un débit faible cela peut mettre plusieurs secondes.

- page 1 de 12